Produit CORSU E RIBELLU

X

S‘il y avait eu une reconstitution on n’en serait pas là ! » L’exclamation de Me Éric Dupond-Moretti à la clôture de l’audience vendredi soir, laisse présager de la deuxième semaine du procès qui s’ouvre aujourd’hui. Les parties civiles et la défense ont, chacun de leur côté, fait citer des experts en balistique.

Celui ayant opéré pendant le temps de l’instruction ne s’étant jamais déplacé, malgré toutes les injonctions. Il semble clair que les rapports ne seront pas identiques.

Et qu’au bout du compte, la demande d’une reconstitution sur les lieux et dans les conditions de la commission des faits va être demandée. Sera-t-elle accordée ?

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU