Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale Publié le 11 février 2018) « Resistenza Corsa è Ripressione francese » était un dossier traité lors de l’émission Radio Paese à Paris dans les années 80. 



Voici en 2019 l’actualité répressive en quelques dates et rappels de la situation actuelle.

Il y a toujours 10 prisonniers politiques incarcérés, dont 3 condamnés sont toujours en exil carcéral, Pierre Alessandri (Perpétuité) et Alain Ferrandi (Perpétuité)  depuis 1999 et Yvan Colonna (Perpétuité) depuis 2003. Toutes les demandes de rapprochement sont systématiquement refusées.

7 prisonniers sont à Borgu, dont 6 condamnés, Charles Santoni (28 ans de prison), Laurent Susini (6 ans de prison), Cyril Garcia Tomasi (6 ans de prison), Marc Ganu (5 ans de prison), Nicolas Battini (8 ans de prison), Ghjiseppu Maria Verdi (6 ans de prison)  et 1 en préventive (5 ans Avril 2014-2019), Cédric Courbey, en attente d’un procès.

4 sont libres sous contrôles judiciaires en attente d’un procès, Jean Jacques « Pascal » Pozzo di Borgo, (4 ans de préventive octobre 2014 – avril 2018), Antoine Pes, (3 ans de préventive Octobre 2015 – Mai 2018), Franck Paoli (1 an de préventive, recherché 2014, Septembre 2017 – Octobre 2018) et Serge Poilblan (3 ans de préventive, Juin 2015 – Mai 2018

1 recherché.

Les amendes civiles suite aux procès (Dont une majorité de « SDAT »…) sont toujours d’actualité.

Plus d’une trentaine de dossier « FIJAIT«  en cours.

Des militants mis en examen dont la Présidente de l’Associu Sulidarità, Katty Bartoli dans un dossier « SDAT ».

Deux procès « SDAT » à venir, dont l’un, celui de Cédric Courbey était annoncé dans le premier semestre de 2019.



Le début de l’année 2019 en quelques dates



#Corse #FIJAIT – Malgré les avancées, les procédures suivent leur cours.

#Corse – Le rapprochement des prisonniers politiques n’est toujours pas une obligation selon la loi et l’Etat