Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale Publié le 8 février 2019) Stephane Tomasini, ancien prisonnier politique était une fois de plus convoqué ce 8 février à la gendarmerie de Corti.

Au motif des « obligations liées au FIJAIT »; Il comparaîtra à nouveau devant la tribunal correctionnel de Bastia le 5 mars prochain.

Cette énième poursuite à l’encontre d’ un ancien prisonnier politique est inacceptable et une fois de plus Sulidarità s’élève contre les persécutions faites aux militants politiques corses.

Si, sur le strict plan juridique, le cas de Stefanu diffère de celui d’autres patriotes (son inscription au FIJAIT n’est pas rétroactive) il n’en relève pas moins d’une politique globale d’acharnement étatique à but psychologique : assimiler la résistance patriotique corse et ses militants les plus engagés au terrorisme.

Sulidarità continuera donc de se mobiliser pour la justice et la dignité de nos frères persécutés .

Patriotti micca terruristi

Amnistia è Libertà !

Associu Sulidarità