Produit CORSU E RIBELLU

X
Parmi les étrangetés de ce procès, il en est une de taille. C’est que l’on s’achemine a posteriori vers une procédure de plus en plus anglo-saxonne. Afin de pallier à l’absence réitérée de l’expert en balistique nommé par l’instruction et à l’absence de reconstitution par le juge en charge de l’enquête, on va se retrouver lundi face à deux experts. L’un nommé par les parties-civiles, l’autre par la défense. Les deux thèses s’affronteront devant les magistrats qui feront figure d’arbitre. Hier soir, les avocats d’Yvan Colonna ont transmis leur rapport au parquet, à la cour et aux parties-civiles. Ces dernières vont en faire autant dans le courant du week-end. Ce qui est certain c’est qu’on est entré de plain pied hier, dans le vif du sujet. L’interrogatoire d’Yvan Colonna sur les faits a donné lieu à des escarmouches réitérées entre les avocats. Le président Hervé Stephan a été obligé de calmer les uns et les autres à plusieurs reprises. Source et suite de l’article : http://www.corsematin.com/article/corse/proces-colonna-nouvelle-mise-en-relief-des-lacunes-de-lenquete

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU