Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale Publié le lundi 4 février 2019) Anciens interlocuteurs d’ETA sur la question de la résolution du conflit, Iratxe Sorzabal et David Pla passeront devant les juges ce lundi 4 et mardi 5 février. Ils avaient été arrêtés en 2015 à Saint-Etienne-de-Baïgorry.


Déclarations de Xabi Larralde aujourd’hui à Paris.


Le communiqué de soutien de l’Associu Sulidarità

La paix en procès à Paris !

Deux militants basques impliqués dans le processus d’apaisement initié par ETA seront jugés ce jour et demain à Paris.

Iratxe Sorzabal et David Pla font partie font partie du groupe d’interlocuteurs du Collectif des prisonniers politiques basques, mais au lendemain de la Déclaration internationale d’Aiete, en 2011, les deux accusés sont désignés par l’organisation ETA pour mener les discussions avec les gouvernements espagnol et français.

C’est donc clairement la volonté de paix en Euskadi, soutenue par tout un peuple, mais aussi de larges pans des populations de l’état espagnol, qui est la cible de l’acharnement des appareils judiciaires de Paris et Madrid.

Ce procès est à rapprocher de celui des indépendantistes catalans engagés dans une lutte pacifique.

Plus que des modes d’actions, la volonté d’émancipation nationale des peuples d’Europe est criminalisée des deux côtés des Pyrénées.

Sulidarità réaffirme son soutien sans faille aux prisonniers politiques basque et au processus de paix initié par les patriotes de ce pays.

Gora Euskadi !

Associu Sulidarità
4 février 2019



#Corse Procès des 5 « artisans de la Paix », des peines de prison prononcées.