Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale Publié le 1er février 2019) Dans l’affaire « Sò qui », le procureur de la République de Bastia a requis 15 jours de prison ferme contre Joseph Colombani, membre du Scagnu Naziunale de Corsica Libera et Président de la Chambre d’Agriculture de Corse.

15 jours de prison ferme et la révocation d’une peine de un mois de sursis prononcée en 2017

La décision du tribunal correctionnel a été mise en délibéré au 8 mars 2019.

Joseph Conlombani comparaissait pour des faits d’outrage envers deux personnes chargées d’une mission de service public au sein de la cité scolaire du Fium’Orbu.

La justice reproche à Joseph Colombani de s’en être pris verbalement à la proviseure et au proviseur adjoint du lycée du Fiom’Orbu le 14 septembre 2018, dans le contexte de l’affaire du « Sò quì » qui avait défrayé la chronique à la rentrée scolaire.

Pour ce procès Joseph Colombani avait reçu le soutien de Corsica Libera et de l’Associu di i Parenti Corsi



Revue de presse

(Corse Matin) (France 3 Corse) (Alta Frequenza)

#Corse Procès de @JosephColombani, le soutien de @Corsica_Libera

 

#Corse Procès de @JosephColombani, le soutien de l’Associu di i Parenti Corsi