Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale Publié le 31 janvier 2019) Troisième action du STC en ce mois de janvier, après Engie-Cofely et l’ONF, c’est au tours de La Poste.

Le STC La Poste tient une conférence de presse sur la politique de l’emploi et revendique auprès de la Direction Régionale :

  • De mettre en place un observatoire de l’emploi
  • De titulariser les agents en CDD longue durée.
  • De régulariser, dans les meilleurs délais, les personnes en distorsion fonctionnelle.
  • De mettre en place l’indemnité Trajet Région Corse pour l’ensemble des postiers. (Refus depuis 2009 de la part de la Direction Générale de La Poste)

Revue de presse

(Corse Net Infos)



Voici le texte :

Notre île est en train de vivre un véritable bouleversement démographique et culturel.

Dans le secteur privé, La Poste est le premier employeur de l’île :

Cela devrait être une force et un exemple, en particulier, en matière d’emplois.

A quoi assiste t-on aujourd’hui ?

Très souvent, au niveau Régional, des emplois sont proposés sur les niveaux où il peut y avoir une carence de postulants locaux. Car des agents, ayant les capacités mais pas la classification, ne peuvent répondre à ces appels à candidatures.

Le marché de l’emploi en Corse est un petit marché. Il faut tout faire pour créer les conditions de l’épanouissement.

Le STC le revendique depuis des années.

La poste doit s’engager à créer de manière urgente et efficace une véritable GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences) afin d’élargir les axes de recrutement et d’avancement y compris pour l’encadrement.

C’est une nécessité vitale pour notre jeunesse. En effet, a de nombreuses reprises le STC a pointé du doigt l’inefficacité voire la nocivité managériale.

Augmenter le pouvoir d’achat, c’est aussi donner l’accès aux promotions aux postières et postiers de l’île.

Aujourd’hui, une approche avec l’Università di Corti semble porter ses premiers fruits avec l’arrivée de 3 conseillers financiers issus de formation bancaire, et d’un quatrième en alternance.

L’apprentissage CFA et les contrats pro sont également efficaces, ils doivent être étendus à tous les métiers de La Poste (bancaire, réseau, services supports)

Mais cela ne doit pas être la seule porte d’entrée à La Poste.

Car, aujourd’hui, il faut régler un problème récurrent. En effet, de nombreuses personnes sont en CDD, certains depuis plusieurs années, elles ont donc toute légitimité à rejoindre La Poste de manière pérenne, en particulier, dans le domaine des bureaux de poste (réseau).

Nous demandons à la Direction Régionale de La Poste de Corse :

  • De mettre en place un observatoire de l’emploi
  • De titulariser les agents en CDD longue durée.
  • De régulariser, dans les meilleurs délais, les personnes en distorsion fonctionnelle.
  • De mettre en place l’indemnité Trajet Région Corse pour l’ensemble des postiers. (Refus depuis 2009 de la part de la Direction Générale de La Poste)

Nous sommes là pour offrir d’autres perspectives pour les femmes et les hommes de notre terre en quête d’un devenir meilleur.

Evviva a Lotta di Liberazione Suciale è Naziunale.

STC La Poste
31 janvier 2019