Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale Publié le 30 janvier 2019) Le vendredi 1er février se déroulera, au palais de justice de Bastia, le procès de Joseph Colombani, membre du Scagnu Naziunale de Corsica Libera, dont le seul tort, en réalité, est d’avoir défendu, pour nos enfants scolarisés, le droit de parler corse dans leur propre pays.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres