Breaking News

#Corse @CoreInFronte « L’Etat français doit s’engager dans un processus identique à celui de la Nouvelle Calédonie »

(Unità Naziunale – 5 février 2018 – 16h00) Core In Fronte se félicite de la mobilisation populaire, du samedi 3 février à Aiacciu.

De telles manifestations ne peuvent être des épiphénomènes, et doivent se prolonger, s’amplifier, dans les semaines et mois à venir, pour faire valoir les droits fondamentaux, historiques politiques et collectifs des corses à la souveraineté. À la veille de la venue en Corse du Président de la République, Emmanuel Macron, Core In Fronte rappelle que la question corse est éminemment politique, et relève du seul droit des peuples à disposer d’eux-mêmes prévu par la charte de L’ONU en 1945.

L’Etat français doit s’engager résolument dans un processus d’émancipation pour notre île, identique à celui de la Nouvelle Calédonie. Cela passe par :

  • -Un statut d’autonomie avec un pouvoir législatif et fiscal plein et entier dès 2022;
  • -La reconnaissance officielle du peuple corse et de ses droits nationaux;
  • -La libération des prisonniers politiques, et notamment les longues peines que sont Pierre Alessandri, Alain Ferrandi, Charles Santoni et Yvan Colonna;
  • -Le droit à l’autodétermination en 2032. Si la volonté du Gouvernement français est de diluer la question politique corse pour une nouvelle fois gagner du temps, il sera alors impératif de retrouver, collectivement, les fondamentaux de la Lutte de Libération Nationale et Sociale :

 

« A Corsica ùn hè un dipartimentu francese, hè una Nazione vinta chì hà da rinasce »

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: