X
Alors que les discussions achoppaient sur plusieurs points (compensation financière, tarif résident, fréquences), la compagnie aérienne française a finalement conclu vendredi dernier un accord avec la collectivité territoriale corse pour la desserte de service public entre les aéroports corses et Paris-Orly pour les quatre prochaines années. Il n’y aura ni rupture du service public, ni mise en place d’un protocole transitoire. Air France et la collectivité territoriale de Corse ont finalement trouvé in-extremis un terrain d’entente concernant l’attribution de la concession de service public pour l’exploitation des liaisons aériennes entre Orly et l’île de beauté. La concession de service public devrait donc être renouvelée le 25 mars pour quatre ans. Les deux parties ont toutes deux fait des efforts. Alors qu’Air France réclamait une compensation financière annuelle de 66,5 millions d’euros (contre 30,5 millions pour le dernier contrat), elle sera finalement de 41,5 millions d’euros. Concernant le tarif résident, la collectivité a accepté qu’il soit augmenté de 15 euros (Air France voulait une hausse de 17 euros, la collectivité de seulement 11 euros). Mais une close du nouveau contrat permet une révision de ce tarif, qui doit être validée en dernier ressort par l’office des transports, si le carburant continue d’augmenter. Enfin, Air France a accepté de lancer sans délai le programme et la commercialisation de ses vols supplémentaires estivaux. Blog Air Journal Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis ! Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet