Produit CORSU E RIBELLU

X

Il était là, peu à son aise, rasant les murs à l’arrivée comme pour repartir sans attirer l’attention. Égal à lui-même, Anthony Limelette a reçu, hier, sur le campus Mariani de l’université de Corse, le soutien de la communauté universitaire. Mains jointes à l’écoute des discours de condamnation et de soutien, tête baissée, ne s’exprimant qu’en aparté et du bout des lèvres, l’étudiant en arts plastiques qui, en novembre dernier, dévoila le cliché qui fit polémique, n’a décidément pas le profil du provocateur « grande gueule ».

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU