Produit CORSU E RIBELLU

X

Jeudi 21 mars, neuf hommes passent devant la cour d’assises de Paris, pour une dizaine d’attentats commis entre 2004 et 2006. Dont Dominique Pasqualaggi, soupçonné d’être le chef de la cellule cortenaise du FLNC du 22 octobre. A-t-il le profil ? « Existe-t-il des charges suffisantes pour reconnaître Dominique Pasqualaggi coupable des faits qui lui sont reprochés ? » A partir de jeudi, devant la cour d’assises spécialement composée de Paris, Maître Pascal Garbarini plaidera pour prouver qu’il n’en est rien.

Sur le banc des accusés, en plus de Pasqualaggi, huit autres hommes vont également comparaître : Marc Clément, Michel Ettori, Sébastien Giudicelli, Christophe Lafond, Joseph Sabiani, Stéphane Scarbonchi, Albert Serrand et Xavier Luciani. Tous soupçonnés d’être associés à une cellule cortenaise du FLNC dit du 22 octobre. Dont le leader local serait l’ex-chercheur en archéologie.

Source et suite de l’article

16/03/2012 24 Ore n°343
Par Emmanuelle Peretti

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :