Produit CORSU E RIBELLU

X

(Frédéric Bertocchini – Alta Frequenza) – Ils étaient environ 200 hier soir (jeudi) devant la préfecture de Corse à Ajaccio, afin de demander une « justice équitable » pour Guy Orsoni, mis en examen rappelons-le dans trois affaires, et en détention provisoire depuis onze mois à présent. De nombreuses personnalités publiques et politiques étaient présentes, comme Edmond Simeoni, Christine Colonna ou encore Léo Battesti. André Paccou, représentant la Ligue des Droits de l’Homme pour la Corse, a pour sa part remis à un fonctionnaire de la préfecture, une pétition de 1100 signatures.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU