Produit CORSU E RIBELLU

X

 Le drame économique et social que connaît la Grèce est sans appel : les modèles économiques basés sur le concept d’« économie résidentielle » sont voués à l’échec. Une leçon qui doit être retenue en Corse où le système en place est encore plus déséquilibré que celui de la Grèce.

Le concept d’économie résidentielle ou présentielle, un temps mis en avant dans le PADDUC première version, peut se résumer à une phrase : « Qu’importe d’où vient l’argent, pourvu qu’on le dépense ici« . Le système de création de richesses vise à capter le maximum de revenus privés (résidents, touristes) et publics (prestations sociales, subventions, investissements publics).Or, si ce modèle est très présent en Méditerranée, il est aussi celui qui a le plus échoué à affronter la crise économique et financière que l’on traverse depuis 2008. La Grèce est la plus touchée, mais le Portugal est lui aussi sous assistance internationale et l’Espagne et l’Italie ne sont pas si loin de gouffre. L’austérité mise en place est brutale mais nécessaire pour éviter d’annihiler l’épargne des ménages, le crédit des entreprises et le système de prestation sociale, générant une crise encore plus profonde.

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :