Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale Publié le 7 janvier 2019) L’ensemble du personnel de l’Agence Engie-Cofely de Corse se mobilise, une fois de plus, pour dénoncer l’organisation catastrophique mise en place par la Direction Régionale, située à Bouc Bel Air.

Cela fait plusieurs mois que cette Direction n’a plus mis les pieds en Corse (sauf une demi-journée sur Bastia).

Nos sollicitations, par téléphone et/ou par mail restent sans suite.

En l’espace de 5 ans, 6 directeurs et responsables d’Agence se sont succédés avec un bilan cahotique, tel la perte de nombreux contrats sur les secteurs d’Ajaccio et de Bastia.

Aucun dirigeant n’est présent auprès de nos clients et nos capacités face à la concurrence sont de fait, limitées!

Début novembre 2018, 4 salariés ont été convoqués par la RH afin de leur proposer un plan social.

Des échéances importantes arrivent comme la renégociation de contrats. Mais notre Direction n’a aucune stratégie commerciale.

Nous sommes abandonnés!

Mais nous ne perdons pas nos forces et nous ne voulons pas assumer les erreurs et les manquements de la Direction et c’est pour cela que nous exigeons :

  • Le maintien du poste de technicien itinérant
  • La nomination d’un Directeur présent exclusivement sur l’Agence de Corse et détenteur de pouvoirs décisionnaires
  • La récupération progressive des compétences de support sur l’Agence de Corse qui aboutirait à une sortie de tutelle de Bouc Bel Air

STC
7 janvier 2019



Revue de presse

(France3Corse)



#Corse – Grève à Cofely : le syndicat des travailleurs corses reçu par la collectivité territoriale