Produit CORSU E RIBELLU

X

(Maria Lanfranchi – Alta Frequenza) – Concertation, tel était donc le leitmotiv de Xavier Bertrand en visite en Corse hier (jeudi). Rappelons que le ministre de la Santé s’est rendu en Balagne pour y inaugurer un nouvel hôpital avant de « couper le ruban » de la toute dernière unité de soins intensifs psychiatriques de Castellucciu à Ajaccio. L’occasion de rappeler que ces réalisations avaient pu voir le jour au terme de nombreuses discussions, quelquefois animées.

L’occasion aussi pour Xavier Bertrand de dire qu’une nouvelle ère s’ouvre dans le domaine de la santé en Corse, avec la nomination de Jean-Jacques Coiplet à la tête de l’Agence Régionale de Santé. Un climat apaisé semble-t-il, y compris du coté du STC. Pour le syndicat le sentiment de responsabilité a payé, et même s’il reste encore beaucoup de chantiers en cours, les choses avancent.

> Lingua corsa

(A redazzioni d’Alta Frequenza) – Cuncertazioni, era dunqua a parolla maestra di Xavier Bertrand in visita in Corsica arimani (ghjovi). Rammintemi chì u ministru di a Saluta hè andatu in Balagna pà inaugurà ci un uspidali novu nanzi di fà ni di novu cù l’unità di curi intensivi psichiatrichi di Castellucciu in Aiacciu. L’uccasioni di rammintà chì issi rialisazioni sò pussuti nascia grazia à discussioni à parechji, calchì volta animati. L’uccasioni dinò pà Xavier Bertrand di dì chì un ora nova s’apri ind’u duminiu di a saluta in Corsica, cù a numinazioni di Jean-Jacques Coiplet, com’è patronu di l’Agenza Righjunali di a Saluta. Un ambiu appaciatu, ci pari, dinò da u cantu di u STC. Pà u sindicatu, u sintimu di rispunsabilità hà viaghjatu, è ancu s’ellu ferma parechji affari à fà, i cosi avanzani.

Explications de Pierre Lafin, délégué STC Santé pour l’hôpital Castellucciu d’Ajaccio.

 

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :