Breaking News

#Corse #Présidentielle 2012 – A Manca Alternativa : « Pourquoi nous voterons et appelons à voter Jean Luc Mélenchon »

Que voyons-nous dans le pays et en Corse ? La crise s’y est installée durablement. Toutes les mesures prises depuis cinq ans n’ont fait que l’accentuer. En Corse, par exemple, le chômage atteint des records, en particulier chez les jeunes. Les prix grimpent allègrement, la spéculation foncière et immobilière s’envole, avec pour conséquences le saccage de notre environnement et l’inaccessibilité au logement pour une grande majorité de la population.

Ces mesures visent à faire payer au plus grand nombre toutes les conséquences d’une politique libérale, menée tambour battant par Sarkozy et son gouvernement. Partout en Europe c’est la même chose. Les marchés financiers dictent leur loi et les différents gouvernements se couchent sans vergogne. Regardons ce qui se passe en Italie, au Portugal, en Espagne et en Grèce. Le même refrain, les mêmes prescriptions : toujours plus d’austérité. Jusqu’où et jusqu’à quand ? En Grèce, la situation est à son paroxysme. La célèbre troïka (Bce, Fmi, Ue) exige encore davantage d’efforts ! On a envie de crier : « Arrêtez de tirer sur l’ambulance. Peuple en danger de mort. »

Pendant des décennies les « experts » en économie ont défilé et défilent encore sur les écrans de télévision, écrivent dans une presse bien pensante pour nous expliquer que la crise est durable et qu’il faut prendre des mesures d’austérité sans précédent. On a trop vécu au-dessus de nos moyens. Il y aura « des larmes et du sang » a-t-on même dit. Il n’y a pas d’autres alternatives. Circulez, il n’y a rien à discuter.

Aujourd’hui l’enfumage des populations commence à ne plus marcher. Un grand mouvement des indignés, de résistants est en train de se développer. Les Grecs le montrent tous les jours. Des voix s’élèvent pour dire : « Basta, la crise c’est eux, la solution c’est nous. » Oui, une autre politique est possible, indispensable.

En France, il y a deux échéances électorales : l’élection présidentielle et les législatives. Ca sera une formidable occasion pour dire non à l’austérité, oui à une véritable alternative. Ce message, seul Jean-Luc Mélenchon soutenu par le Front de Gauche et la FASE (Fédération pour une alternative sociale et écologique), en est porteur. Nous aurions souhaité que François Hollande tînt un discours authentiquement de gauche, avec des propositions véritablement alternatives. Mais ses déclarations à un journal anglais, le Guardian, nous interpellent et nous préoccupent. Extrait : « Aujourd’hui il n’y a pas de communistes en France… La gauche a gouverné pendant quinze ans, pendant lesquels elle a libéralisé l’économie et ouvert les marchés à la finance et à la privatisation. Il n’y a pas de crainte à avoir.» On croit rêver ! Un conseil à François Hollande : qu’il évite un jour d’être le Papandreou français.

Le vote en faveur de Jean-Luc Mélenchon et de son programme sera aussi l’occasion de construire une grande force politique de gauche pour une politique alternative. Ici en Corse, nous nous engageons sans ambiguïté pour cette candidature.

Forza Mélenchon

Les premiers signataires :
Jacques Casamarta, Jean-Pierre Bizon, Francis Peretti, Jean-Pierre Orsi, Jean-Pierre Petit, Michèle Barbier, Denis Blémont-Cerli, Jocelyne Orsoni, Jean-Michel Gambini, Emile Orsoni

http://www.mancalternativa.com/

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: