Produit CORSU E RIBELLU

X
Trois ans de prison ferme ainsi que cinq ans d’interdiction du territoire de Corse-du-Sud ont été requis jeudi contre un militant nationaliste corse, Olivier Sauli, accusé d’avoir participé à une tentative d’attentat en 2007 contre une résidence secondaire en construction.
M. Sauli, 48 ans, était jugé par le tribunal correctionnel de Paris pour « association de malfaiteurs en vue de préparer un acte terroriste ». Il a toujours réfuté les faits qui lui sont reprochés. Membre du parti indépendantiste Corsica Libera, il est poursuivi pour une tentative d’attentat contre une maison en construction à Levie (Corse-du-Sud), appartenant à un couple demeurant en Haute-Garonne.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU