Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale Publié le 18 décembre 2018) Se tient aujourd’hui « A Cunferenza suciale per u rispettu di i diritti fundamentali di i citadini corsi ind’è u duminiu economicu è suciale » – « La Conférence sociale pour le respect des droits fondamentaux des citoyens de Corse dans le domaine économique et social »

– Le prix des carburants
– Le prix des produits de consommation courante 

@JeanGuyTalamoni « pour une candidature de l’ensemble de la #Corse à la démarche « Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée »

 



Revue de presse

(RCFM) (RCFM) (Corse Matin) (France 3 Corse) (Alta Frequenza) (Alta Frequenza) (RFCM) (Corse Matin) (Corse Matin)



(Unità Naziunale Publié le 18 décembre 2018) Lors de la Conférence Sociale de ce 18 décembre, le président de la l’Assemblée de Corse auraut du proposé la création d’un fonds social de solidarité qui concernerait dans un premier temps la mobilité puis le secteur alimentaire.

En raison de l’actualité elle a été reportée le lundi 14 janvier à 9 heures au théâtre de Bastia.



(Unità Naziunale Publié le 13 décembre 2018)

Voici son communiqué en date du 13 décembre

Réunion de la Conférence sociale du 18 décembre : Proposition de création d’un fonds social de solidarité

Comme annoncé, j’ai rencontré successivement les dirigeants des sociétés Rubis et Vito, ceux de Total Corse, et, enfin, ceux des établissements Ferrandi, distributeurs de Esso dans l’île.

L’objectif principal de ces réunions était d’attirer l’attention de ces trois fournisseurs sur la responsabilité sociale et sociétale de leurs entreprises, dans une île où l’usage d’un véhicule personnel conditionne l’accès à l’emploi, à la formation ou aux loisirs alors même que de trop nombreuses familles se trouvent en situation de précarité, voire en situation d’exclusion. Je leur ai donc proposé la création d’un fonds social de solidarité qu’ils contribueraient à alimenter avec d’autres sociétés privées.

D’ores et déjà Rubis et Vito ont formellement accepté ce principe. Quant à Total et Esso, ils m’ont déclaré ne pas y être opposés.

Ainsi, je proposerai à la conférence sociale du mardi 18 décembre prochain, la création de ce fonds social de solidarité qui aurait vocation à travailler dans un premier temps à la mise en oeuvre d’une aide à la mobilité et, dans un second temps, à l’élaboration d’un dispositif de même type pour le secteur alimentaire.

Ces deux sujets, carburants et alimentation, sont à traiter prioritairement, conformément aux demandes principalement formulées par les représentants des « gilets jaunes », que nous avons reçus à l’Assemblée de Corse le 29 novembre dernier.

Par ailleurs, lors des réunions avec les fournisseurs, nous avons commencé à étudier dans le détail le processus de construction des prix des carburants en Corse. Précisons que la création d’un fonds social de solidarité ne rend pas moins indispensables les discussions visant à étudier, contrôler et maîtriser les prix des carburants en Corse. Celles-ci doivent être menées en parallèle afin d’améliorer rapidement la situation en termes de pouvoir d’achat et de justice sociale.

Président de l’Assemblée de Corse
Jean-Guy Talamoni
13 décembre 2018


Revue de Presse

(Alta Frequenza)