X

3eme journée du Procès d’Yvan Colonna devant la Cour d’Assise Spéciale de Paris. Depuis ce matin, la Cour interroge l’accusé sur sa personnalité, sur sa vie, son parcours personnels et politique ….. A l’inverse de la position qu’il avait adopté lors des 2 précédents procès, Yvan Colonna est particulièrement locace cette fois. Sur les raisons qui l’ont renvoyé devant la justice, il a décalré avoir  » plusieurs fois montré son respect de la vie humaine, quand il étais sapeur pompier, maître nageur. Je n’ai jamais tué votre mari madame.» a-t-il dit en regardant la veuve du Préfet. Il a également raconté ses premières années de détention, les 6 mois d’attente pour voir son fils, 25 pour voir son frêre et sa soeur, l’isolement, son engagement politique. Yvan Colonna s’est insurgé contre ceux qui disent qu’il a utilisé son récent mariage pour s’humaniser. « Je n’ai jamais eu l’impression d’être un extra-terrestre et d’avoir besoin de m’humaniser. Moi j’aime, je rigole, je pleure comme tout le monde.Moi, j’ai l’impression que l’on m’a déshumanisé  » . L’audience se poursuit. 12h24: L’audience est interrompue jusqu à 15h, où elle sera consacrée à l’étude des faits

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)