Breaking News

#Corse – Situation économique de la Corse : entre espoirs et inquiétudes

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – Les nouvelles mesures en faveur de l’emploi et de la formation professionnelle ont été présenté cette après midi (jeudi) en préfecture de Corse. Il s’agit du dispositif retenu par le gouvernement à l’issue du sommet sur la crise qui s’est tenu il y a quelques semaines, ce que l’on a appelé le sommet social. Au-delà de ces mesures, sur lesquelles nous reviendrons avec le directeur régional de Pôle Emploi, nous nous sommes intéressé à la situation économique de la Corse, une situation largement détaillée et commentée par le préfet de Corse. Le bilan de l’année 2011 a été présenté comme plutôt satisfaisant car on n’a pas enregistré de décrochage brutal dans l’activité; les rentrées de TVA ont augmenté de 7 % tout comme le produit de l’impôt sur les sociétés. Preuve, les chiffres d’affaire ont augmenté en moyenne de 5% et jusqu’à 8  % dans le BTP. Et on a constaté moins de défaillances d’entreprise que l’année précédente. Pourtant cette activité n’a pas permis d’enrayer la progression du chômage; sur un an celui-ci a augmenté de 6.5%; on dépasse à présent les 15 000 demandeurs d’emplois.

> Lingua corsa

(A redazzioni d’Alta Frequenza) – I novi misuri à prò di l’impiecu è di a furmazioni prufessiunali sò stati prisintati issu dopu meziornu (ghjovi) in prifettura di Corsica. Si tratta di u dispusitivu ritinutu da u guvernu dopu à l’adunita di crisi chì s’hè fatta calchì simana fà, ciò ch’omu hà chjamatu u « sommet social ». Aldilà di issi misuri, nant’à i quali vultaremi cù u direttori righjunali di Pôle Emploi, ci semi intarissati à a situazioni ecunomica di a Corsica, una situazioni ditaghjata largamenti è cumintata da u prifettu di Corsica. U bilanciu di u 2011 hè statu prisintatu piuttostu com’è purtadori di suddisfazioni parchì chì ùn s’hè censatu nisunu scartu maiò inde l’attività; i riintrati di TVA sò crisciuti di 7%, com’è u pruduttu di l’impositu nant’à i sucità. A prova, i sciffri d’affari sò crisciuti in mezana di 5% è fin’è 8% inde u BTP. È s’hè custatatu menu svianzi d’intrapresi chè l’annu prima. Eppuru, iss’attività ùn hà micca parmissu di sradicà a prugressioni di u disimpiecu; nant’à un annu, quissu quì hè crisciutu di 6,5%; si trapassa oramai i 15 000 parsoni à dumandà un impiecu.

Présentation d’une situation économique contrastée avec Patrick Strozda, préfet de Corse.

 

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur : 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: