Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale – 31 janvier 2018 – 18h30) A quelques jours de la visite du Président Macron en Corse, la situation judiciaire des patriotes corses devient de plus en plus préoccupante :

– Les prisonniers politiques corses ne sont toujours pas rapprochés. Ils ont d’ailleurs entamé une grève des plateaux depuis une quinzaine de jours en signe de protestation. Ce mouvement suivi par tous les prisonniers en dit long sur leur exaspération.

– Le statut de DPS est maintenu pour les condamnés dans l’affaire Erignac. Ce statut interdit de fait toute possibilité de rapprochement et complique la vie carcérale au quotidien.

– Des condamnés ont reçu, il y a quelques jours, des avis de condamnations pécuniaires de près de 60 000 euros à payer sous 30 jours.

– La Présidente de Sulidarità, Katty Bartoli, a été mise en examen pour un pseudo crime de solidarité.

Devant ce durcissement de l’état, l’associu Sulidarità appelle à la plus large mobilisation.

C’est dans ce droit fil nous demandons à toutes et à tous de participer à la Manifestation du Samedi 3 février à Aiacciu afin que soient reconnus les droits du peuple corse.

Più chi mai : AMNISTIA

SULIDARITÀ