Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale Publié le 3 décembre à 16h48) Corses, nationalistes corses, soutenez/soutenons les mobilisations en cours. Vous êtes, nous sommes concerné(e)s par les évènements en cours

La vague de fond ?

Les appels à un Acte 4 à Paris samedi 7 décembre se multiplient sur les réseaux sociaux..
Et durant ce temps, le pouvoir macronien toujours aussi autiste, multiplie les annonces surréalistes, si loin des préoccupations et des angoisses quotidiennes des Français (et des Corses).

Depuis samedi 1er décembre, les psy experts des médias parisiens et les politiques proches du pouvoir se succèdent pour répéter inlassablement, (méthode Couet) « il faut que les gilets jaunes se désolidarisent des violences, des casseurs (au milieu desquels on a aussi retrouvé des gens de l’ultra-droite, de l’ultra-gauche habituels, et même parait-il des policiers camouflés ! quel scoop! ) ) il faut qu’ils fassent le ménage » pour être crédibles » en excluant les casseurs.

 

Il faut qu’ils se structurent, il faut qu’ils négocient (sur les bases dictées par le gouvernement pour un dialogue » à sens unique », avec immanquablement, tôt ou tard, divisions à la clé quant aux représentants désignés ou auto-désignés, présentables ou infiltrés). Il faut enfin qu’ils de transforment en parti politique (bonjour les divisions au final) et qu’ils se présentent aux élections, (revêtir les oripeaux des politiques qu’ils condamnent);; pour la récupération finale de leur mouvement !

Non, toute révolte populaire comporte ses dérapages (regrettables/condamnables ) et ses contradictions, mais aller dans ce sens souhaité par les pouvoirs en place, responsables de la situation catastrophique actuelle vécue par le peuple, cela consisterait à une impasse pour ce mouvement spontané et à une récupération/institutionnalisation d’une colère populaire spontanée et légitime..

La balle est désormais dans le camp des forces politiques, syndicales, corps intermédiaires, corps constitués.. S’ils veulent éteindre le feu qui tend à l’embrasement, ils doivent d’urgence s’emparer des revendications des manifestants et faire des propositions en ce sens là où ils ont des responsabilités en les portant jusqu’à leur consécration « par les lois et les règlements constitutionnels/législatifs nécessaires, puiqu’ils sont au pouvoir, en changeant ce système économique/social/fiscal qui marginalise une majorité de la population, qui tire tout le monde vers le bas (assistanat et ascenseur social en panne) et leur fait douter ne l’avenir pour leurs enfants..

Alors, ne lâchez rien et continuez à vous mobiliser pour mettre ceux qui sont au pouvoir devant leurs responsabilités et les contraindre à prendre des décisions « novatrices/radicales pour changer réellement la vie « , en France et en Corse aussi au-delà de leurs jeux électoraux habituels et de leurs pratiques politiciennes et partisanes déprimantes et destructrices..

Pierre Poggioli sur facebook


 

#Corse #GiletsJaunes @JeanGuyTalamoni « Pour ma part, je suis convaincu qu’il était nécessaire de discuter avec les porte-paroles dans leur diversité parce que nous pouvons comprendre leur colère » #GhjilecchiGialli