Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale Publié le 3 décembre à 13h40) Les futures élections professionnelles attisent, semble t-il, des réactions épidermiques que nous avons pu constater sur les communications de certains.

Néanmoins, ce scrutin déterminant la représentativité des organisations syndicales ne peut servir de défouloir à quiconque. Contribuer à maintenir une ambiance déjà délétère, au sein de notre collectivité, est obligatoirement voué à l’échec ! Autant que nos détracteurs sachent que le combat du STC ne s’arrêtera pas au soir du 6 décembre…

Cette échéance intervient en même temps qu’une évolution majeure pour notre collectivité et son personnel.

È

Il s’agit du développement du service de la collecte à travers la mise en place du tri en porte à porte sur une grosse partie du territoire communautaire.

Cette opération revêt une importance capitale sur ces deux axes essentiels :

· Per a nostra terra, per a Corsica:
– Développement du tri par la dotation de chaque maison d’un bac à emballages (50% du volume d’ordures ménagères) et d’un bac à biodéchets (33% du poids des ordures ménagères).
– Développement du tri des emballages, biodéchets, du verre et du papier dans chaque immeuble.

En ayant déjà équipé plus de 1200 foyers sur la commune de Furiani l’année dernière, grâce à leur travail, nos collègues du service de la collecte, qu’ils soient techniques ou administratifs, ont contribué à faire baisser significativement le tonnage des ordures ménagères, étape essentielle pour la sauvegarde de notre terre.

Par notre présence régulière et participative, au sein des différents groupes de travail, nous avons proposé un certain nombre de chose permettant au service de construire une base de travail cohérente et fiable.

· Per noi tutti, per l’impiegati :
– amélioration des conditions de travail par l’aménagement des points de collecte.
– suppression des points de regroupement difficiles.
– réattribution des points de collecte aux véhicules adéquats pour en finir avec les manœuvres dangereuses.
– Diminution des volumes et du poids à collecter.
– Prise en compte de la recommandation R437.
– Redéfinition du temps de travail pour libérer un jour de repos hebdomadaire supplémentaire.
– Création d’un véritable volant de remplacement, bénéficiant d’une compensation financière lorsque les 2 jours de repos ne sont pas consécutifs.
– Meilleure visibilité sur l’ensemble de la collecte, qui permettra de faciliter l’attribution des congés.

Évidemment, nous pouvons et devons faire encore mieux. Nous serons amenés à nous battre à nouveau pour la sécurité des agents, mais le cadre est posé, la ligne est sûre et définie, nous avons confiance en l’avenir car nous sommes présents et incontournables !
Nous demeurons extrêmement vigilants à ce que le travail de nos collègues puisse s’effectuer dans les meilleures conditions.

Aujourd’hui comme demain, nous veillerons à ce que les tournées soient réalisables et que les ajustements nécessaires soient opérés sans délais.

Quant à nos décisions syndicales, elles sont toutes assumées sans ambigüité et mettons en garde, d’une part, ceux qui souhaiteraient faire de cet enjeu capital pour nous tous et pour notre terre, une récupération syndicale ou politique et d’autre part, les communes qui ne respecteraient pas leurs engagements, en laissant en l’état les points de collecte non conforme au « règlement de collecte » pourtant validé par celles ci.

Elles devront prendre leurs responsabilités ! Il est temps de mettre un terme aux faux semblants électoralistes !

D’ailleurs, les communes doivent imposer à leurs usagers le respect de notre travail, de manière concrète par des politiques incitatives !

Tout ceci doit contribuer à une nette amélioration du quotidien des agents en charge de la collecte.

De même, nous devons rapidement changer les choses pour faire tomber les tensions car nous ne pouvons accepter plus longtemps qu’un agent, quel qu’il soit, ressente la moindre sensation de mal-être au travail.

Notre section STC-CAB se trouvera toujours aux côtés de ceux qui sont sur le terrain, des services et des personnels de cette collectivité, aux côtés de ceux qui se battent et qui luttent chaque jour contre les injustices, pour le bien collectif et pour un service public digne et puissant.

Aujourd’hui, nous sommes fiers du travail effectué par nos représentants syndicaux durant ce mandat et fiers de la confiance grandissante que vous nous témoignez depuis 2014.
Pendant ces 4 années de mandature, nous avons su lutter intelligemment, unis, en limitant au maximum les rapports de force afin de laisser place, autant que possible, au dialogue et à la construction d’un syndicalisme moderne clairement aux antipodes des postures figées dans un immobilisme asphyxiant !

Aussi nous avons su créer des liens avec l’ensemble du personnel et aujourd’hui, la reconnaissance de notre intégrité syndicale a objectivement renforcé notre crédibilité et élargi notre représentativité dans tous les services de la CAB.

De plus, notre contribution assidue à tous les COTHEC relatifs aux projets de modernisation des infrastructures sportives et du siège de Toga, nous a permis de faire nos propositions en matière d’amélioration des conditions de travail répondant aux souhaits de nos collègues qu’ils soient administratifs ou techniques.

Sans compter que notre organisation syndicale, seule présente au pré-CTP en date du 23 octobre, a permis de faire augmenter les planchers IFSE et par conséquent pouvoir envisager plus d’équité entre les différentes catégories.

Concevoir enfin une organisation claire et fluide de l’ensemble des services devrait permettre à la fois de faire évoluer notre institution, de faire des économies et de trouver des dispositifs de financement pouvant créer des ressources afin de pérenniser les emplois de nos collègues en situation précaire, d’envisager le recrutement de jeunes corses et revendiquer une augmentation de notre pouvoir d’achat !

Nous ne pouvons cependant nous contenter d’une logique de défense pour préserver nos droits. Pour les assurer, il nous faut continuer à aller de l’avant, à faire bouger les lignes !
Pour toutes ces raisons et au-delà du vote de confiance que vous pourrez nous accorder le 6 décembre, rejoignez notre combat, de toutes les façons possibles, dans le seul but de construire un lendemain meilleur tournant définitivement le dos aux pratiques paternalistes et clientélistes cautionnées depuis tout temps par ceux qui s’inscrivent aujourd’hui en donneurs de leçons !

Pour conclure, vous n’êtes en rien redevables du travail syndical que nous nous efforçons d’accomplir au quotidien et vous le faire croire serait vous accorder bien peu de considération.

Nous sommes déterminés et nous avons qu’un seul objectif : la réussite COLLECTIVE !
Rien ni personne ne nous fera dévier…

U 6 di dicembre franchemu tutt’inseme u passu,

Vutemu è femu vutà u sindicalisimu mudernu, U SOLU CHÌ SIA

STC CAB
3 décembre 2018