Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale Le samedi 21 août 2010) Le combat pour le rapprochement des prisonniers nationalistes continue et s’intensifient. 

Plusieurs militants de l’Associu Sulidarita ont lancé de nouvelles actions de sensibilisation ce samedi 21 aout 2010.

Actions médiatiquement fortes en bloquant les accès à l’Aéroport d’Ajaccio d’une part et au Port de Bastia de l’autre.Le blocage sera levé peu après midi A Ajaccio, les militants sont installés au milieu de la chaussée au rond-point de CampoDell’Oru derrière une banderole « Sulidarita-Liberta » . A Bastia, les membres de l’Associu Sulidarita bloquent les deux entrées du port de commerce. Les représentants de l’Associu Sulidarita se disent condamnés à pratiquer de telles actions vu l’état de désespérance dans lequel se trouvent de nombreuses familles de prisonniers.

Une fois les barrages levés par les quelque 200 manifestants de « l’associu sulidarita », les touristes ont entrepris une ruée vers l’aéroport d’Ajaccio et le port de commerce de Bastia. Excédés, à Ajaccio, les vacanciers n’ont pas hésité à abandonner leur véhicule de location sur la RN 193, entre la sortie de la ville et le rond-point de l’aéroport, pour tenter coûte que coûte d’attraper leur vol. Une prise d’initiative qui a ajouté à la panique existante, un trafic considérable.Du côté de la région bastiaise, l’action symbolique entreprise par les nationalistes n’aura pas engendré de nombreux désagréments, exceptés des kilomètres d’embouteillages à l’entrée de la ville.

Dumè Tafani, porte parole de l’Associu Sulidarità a ainsi expliqué que « les corses, comme l’ensemble de la classe politique territoriale, exigent le retour de tous les prisonniers politiques, mesure prévue dans la législation, mais qui n’est toujours pas appliqué malgré les promesses à répétition de Nicolas Sarkozy » . Les barrages ont finalement été levés vers 14h


Les photos de Sulidarità

Les photos de la presse