Produit CORSU E RIBELLU

X

Tous les ans ou presque, les murs de Corse commémorent la date anniversaire de la tragique disparition d’un patriote, Ghjuvan’ Battista Acquaviva.

31 après ce sont les murs des réseaux sociaux qui lui rendent hommage.


Assassiné le 15 novembre 1987 par un colon jamais inquiété par la justice. Une justice qui ne procédera même pas à la reconstitution des faits . (Page Unità Naziunale) (Page Corsica Infurmazione)

Cette année comme les dernières, les hommages sont très nombreux sur les réseaux sociaux.

Quelques poches de résistances ont affiché en ville, peut être découvriront nous, des bombages dans les quelques heures qui viennent. Une messe est prévue ce soir à Lupinu.

Jusqu’à peu, chaque 15 novembre était célébré par des actions clandestines ou des bombages à la mémoire du militant du FLNC, « Acquaviva GB FLNC 1987« .



1987

Le 18 novembre 1987 :  Le FLNC lui rend hommage lors de ses obsèques



1994



1997

Novembre 1997 : Hommage dans toute la Corse avec les Bombages A SFIDA



1999

Novembre 1999 : Plus d’une centaine de personnes, samedi après-midi, à L’Ile-Rousse, ont rendu hommage à Jean-Baptiste Acquaviva, militant du FLNC tué en 1987.



2002

Novembre 2002 : Cette nuit-là, pour commémorer le quinzième anniversaire de la mort du patriote Jean-Baptiste Acquaviva, le FLNC revendiquait une dizaine d’attentats contre diverses cibles dont la résidence secondaire du général Philippot, directeur du service historique de la gendarmerie.


2003 LE FLNC rend hommage à Ghjambatti Acquaviva lors d’une conférence de presse du FLNC

« En ces jours anniversaires de l’assassinat de Batti Acquaviva, nous leur dédions tous nos combats, ceux du passé et ceux à venir, nous leur dédions notre quête inlassable de la paix pour notre peuple. Sans eux et sans leurs sacrifices le peuple corse figurerait aujourd’hui sur la liste des peuples disparus »



2004 Inauguration de l’amphithéâtre Ghjuvan’Battista Acquaviva

Décembre 2004 : Inauguration le 15 décembre, de l’amphithéâtre de 120 places portant le nom de Ghjuvan’Battista Acquaviva. Les préfets de Corse et de Haute-Corse, ainsi que les élus du Conseil exécutif de la Collectivité Territoriale de Corse (CTC) n’ont pas souhaité y assister, jugeant « choquante » la décision d’attribuer ce nom à la salle. Le Rectorat déposera le 17 décembre un recours contre l’amphi Ghjuv’Battista Acquaviva… Le 28 janvier 2005, Le commissaire du gouvernement du tribunal administratif de Bastia a conclu, vendredi, à la non recevabilité d’un recours du recteur de Corse visant à faire annuler une délibération de l’Université de Corse qui donne le nom d’un militant nationaliste du FLNC à un amphithéâtre.


2005 Affichage Ghjuventù Indipendentista



2006 « FLNC IN MEMORIA A JB ACQUAVIVA« 

Novembre 2006 : Attentat en hommage à Ghjuvan Batti « FLNC IN MEMORIA A JB ACQUAVIVA« 



2007 Affichage national sur toute la Corse du Comité Anti Répression

Novembre 2007  : 20 ans après la mort de Ghjuvan’Battì Acquaviva, militant du FLNC assassiné par un colon français et à la veille de la visite de la Ministre de la Justice et Garde des sceaux, Rachida Dati, les militants clandestins ont effectué des actions contre les bâtiments de l’Etat Français et contre ses représentants coloniaux en Corse.


2008 A TO RIVOLTA HE SEMPRE INDU NOSTRU CORE

 



2009 « Acquaviva GB FLNC 1987 mai un ci scurderemu »

Novembre 2009 : double-attentat contre des résidences secondaires à Olmeto-plage et à Porticcio, l’inscription « Acquaviva GB FLNC 1987 mai un ci scurderemu » est retrouvée sur les lieux



2010 « GB Acquaviva FLNC 23 Anni »

Novembre 2010 : Au cours d’une nuit de mi-novembre, une forte explosion a été signalée par les habitants d’un lotissement, situé marine de Solaro. Sur l’un des pans de mur opposé à la route, les enquêteurs ont relevé l’inscription « GB Acquaviva FLNC 23 Anni ».



2013 « FLNC GB ACQUAVIVA 15/11« 

Novembre 2013 : Attentat en hommage à Ghjambatti Acquaviva, le FLNC lui rend hommage.



Juin 2014 : Fin de la lutte armée



Novembre 2017 : 30 anni, les murs de corses se souviennent



 



2018 Novembre Affichage à Bastia

Le 10 novembre 2018 : Affichage sur Bastia
Le 15 novembre 2018 : Messe à Lupinu
Le weekend du 25 novembre 2018 : Bombages sur Aiacciu



En attendant, en 2018, le mouvement national se souvient sur les réseaux sociaux du sacrifice de ce jeune Corse.

Voici les communiqués :

Le Collectif Patriottu le 14 novembre sur corsicainfurmazione.org


Sur Twitter 

..


Associu Sulidarità le 14 novembre

Una messa serà detta è cantata, ghjovi u 15 di nuvembre à 6 ore di sera in chjesa Notre Dame des Victoires in Lupinu.

Rispettu è umagiu à Ghjuvan Battista è tutti quelli chì campavanu sta lotta nanzu à noi, à tutti quelli chì anu apertu a strada
Site voi à capu di l’Assemblea
Site voi u guvernu di a Corsica 
Ghjè per voi è grazi’à voi ch’è no custruimu stu paese
Eroi à l’eternu per u sempre à fianc’à noi

À tè Ghjuvan’Battista a Corsica regina

 


Ghjuventù Paolina le 15 novembre

Oghji sò più di trent’anni chì u nosciu frateddu Ghjuvan’ Battista Acquaviva hè cascatu.
S’arricorda a Corsica sana di u dolu di u so figliolu, tombu pà a difesa di a so tarra.
Pà eddu è pà tutti quelli ch’anni soffertu sottu à i colpi di u statu francesu, li purtemi un sustegnu fraternu.
Pà noi, ùn si pò scurdà di u sacrifiziu di quelli morti pà a vita di u nosciu populu.
O Ghjuvan’Battì, hè sempri viva a to mimoria !
Riposi in santa paci.

À tè l’abbracciu di ssa tarra


Aiutu Paisanu le 15 novembre

À Ghjuvan Battistu Acquaviva, patriottu sputicu di U Fronte, mortu à u cumbattu per a libertà di a Corsica.
U sensu di a lotta naziunale è u spanamentu di e so sperenze eranu in Ghjuvan Battistu.


A CUNSULTA DI A GHJUVENTU CORSA le 15 novembre

In mimoria di Ghjuvan’ Battista Acquaviva ghjovanu militantu naziunalistu, mortu pà à so patria 31 anni fà.
Sempri à fianc’à no.


Ghjuventù Indipendentista le 15 novembre

In memoria di Ghjuvan’Battì Acquaviva, cumbattente di u Fronte di Liberazione Naziunale tumbatu in u 1987 da u statu francese.

Ghjuvan’Battì hè un simbolu d’una resistenza sincera di a nostra terra è di u so populu.
Hè sempre un esempiu di forza è di determinazione per a ghjuventù.

A tè Ghjuvan Batti è per l’altri chì so cascati : A lotta cuntinueghja

Ghjuventù Indipendentista – GI
A nostra cuscenza hè resistenza


Corsica Libera le 15 novembre

In memoria di Ghjuvan Batti Acquaviva (15/11/87)

U ricordu è a memoria di Ghjuvan-Battistu sò sempre vivi.
Vivi perchè u populu ùn si scurda micca di i soii, perchè mai ùn morenu l’eroi.

« À tè, l’eterna gloria di l’omi ghjusti è valurosi. È a ricunniscenza di a to cusì cara nazione. Mai ùn ci scurderemu. Sempre starai à fianc’à noi. »

Una messa serà detta è cantata sta sera à 6 ore di sera in chjesa Notre Dame des Victoires in Lupinu.


Core In Fronte le 15 novembre

À tè, Ghjuvan Battì, u cumbattente di u FLNC,
À tè, Ghjuvan Battì, l’eternu machjaghjolu,
À tè, Ghjuvan Battì, a Corsica Regina,
À tè, Ghjuvan Battì, dumane, l’indipindenza!
#15Nuvembre1987


Edmond Simeoni le 16 novembre

Jean-Baptiste Acquaviva, le patriote qui a perdu la vie à Querciolu, il y a 31 ans, était mon petit neveu. Nous étions et nous restons des familles très serrées.
Le choc de sa disparition fut dramatique pour ses parents et traumatisante pour nous tous, ses amis et les militants engagés comme lui. Il était conscient des risques, mais il les assumait avec la foi de sa jeunesse et la passion de son engagement.
Je lui ai conseillé en permanence de ne pas s’engager dans la voie radicale du FLNC, mais il était persuadé que l’Etat ne reconnaîtrait jamais ni le Peuple ni la nation Corses.

Ch’ellu riposi in pace.


FEMU A CORSICA le 16 novembre

Un ci scurderemu mai di Ghjuvan’Battista Acquaviva, militanti di a causa corsa, cascatu 31 anni fà.
A tè a Corsica Regina…