Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale Publié le 12 novembre 2018 à 15h43Paul Felix Benedetti et Olivier Sauli ont été libéré. Le rassemblement de 17h est donc annulé.

Par contre Paul Félix est cité à comparaître le 26 février 2019 pour violences sur personne dépositaire de l’autorité publique et refus de prélèvement ADN.

(France 3 Corse) (Corse Net Infos) (Alta Frequenza) (Alta Frequenza)


Soutien de Femu A Corsica à Paul-Félix Benedetti

La Corse a besoin d’apaisement et d’une solution politique, et non de gardes à vue de militants et dirigeants nationalistes, qui ont pour seul but de créer une logique de tension.‬

Femu a Corsica manda u so ‪sustegnu à Paul-Felix Benedetti

FEMU A CORSICA

 


Soutien du Président de l’Assemblée de Corse à Olivier Sauli


(Unità Naziunale Publié le 12 novembre 2018 à 13h43) Dans le cadre de sa convocation, Paul-Félix Benedetti a été placé en garde à vue dès son arrivée au commissariat ce lundi matin.

Il était convoqué à 9h30, accompagné de son avocat, d’amis et de militants. Il a été  convoqué suite aux incidents provoqués « par les forces de police » (selon ses déclarations ici) lors du procès de 4 militants le 26 septembre dernier.



Paul-Felix Benedetti vient d’être placé en garde à vue à Bastia, « pour violence volontaire et outrage sur agent de la force publique ». Lors d’un rassemblement organisé, par le collectif Patriotti, lors d’un procès contre le FIJAIT, des violences policières ont eu lieu contre les prévenus et leurs familles. Nous appelons à un rassemblement de soutien à 17h devant le commissariat de Bastia.

Aiutu Paisanu



Paul Félix Benedetti placé en garde à vue des son arrivée au commissariat, pour violences sur agent, alors qu’e c’est lui qui a été victime de violences lors du procès du FIJAIT, Patriotti appelle au rassemblement à partir de 17h à Bastia.

PATRIOTTI



Paul-Félix Benedetti vient d’être placé en garde à vue, dès son arrivée au commissariat de Bastia.
Victime de violences policières devant le palais de justice de Bastia, en septembre, il n’est pas acceptable qu’il soit aujourd’hui considéré comme accusé.
#CoreInFronte appelle à la mobilisation et au rassemblement à partir de 17h.

CORE IN FRONTE


#Corse Suite au procès du 26 septembre dernier, les convocations au commissariat s’accumulent…