Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale Publié le 8 novembre 2018 à 16h38) Quelques informations du site  Libérons Mumia sur le situation du prisonnier politique Mumia Abu jamal.

8ÈME AUDIENCE LE 3 DÉCEMBRE POUR MUMIA
Le 29 octobre, les avocats de Mumia étaient à nouveau face au juge Tucker pour demander la révision du procès dont l’aboutissement fut sa condamnation à mort il y a plus de 36 ans (voir nos précédentes infos). L’audience a été marquée par deux évènements qui montrent le climat de tension et de provocation dans lequel se déroule ce nouvel épisode judiciaire.

Le premier fut l’expulsion de Maureen Faulkner de la salle d’audience à la suite de son interpellation du juge. A ce sujet, vous trouverez en cliquant ici  l’article de l’Inquirer, grand quotidien de Philadelphie, relatant cette audience.

Le deuxième, dont la presse locale ne fait pas état, ce sont les insultes proférées par Maureen Faulkner traitant de « chienne » Pam Africa, figure historique et emblématique des soutiens à Mumia, devant le palais de justice de Philadelphie où elle manifestait avec les militants demandant justice et liberté pour Mumia.

La prochaine audience publique aura lieu le 3 décembre, le juge ayant accordé un délai supplémentaire de 30 jours à la défense de Mumia dans l’attente de nouveaux documents demandés au Comité judicaire du Sénat de Pennsylvanie.

RASSEMBLEMENT LE 7 NOVEMBRE POUR LA LIBÉRATION DE MUMIA
Le prochain rassemblement mensuel aura lieu le MERCREDI 7 NOVEMBRE (18 heures) place de la Concorde à Paris. Nous vous donnons rendez-vous à proximité de l’ambassade des Etats-Unis : angle rue de Rivoli – jardin des Tuileries (Métro Concorde). L’occasion de rappeler aux autorités américaines l’attention toute particulière que portent les nombreux soutiens français au journaliste afro-américain dans son courageux combat contre l’injustice dont il est victime depuis tant d’années. Pour mémoire, le 9 décembre 1981 Mumia était grièvement blessé et arrêté par la police. 37 ans plus tard, il est encore en prison et revendique toujours le droit à un nouveau procès pour défendre son innocence !

 La suite directement sur le site ici