Produit CORSU E RIBELLU

X

Après un procès qui a duré deux ans, le tribunal de Turin a condamné hier deux anciens patrons des usines Eternit en Italie à 16 ans de prison pour homicide par négligence, après le décès de 2.000 anciens employés qui ont succombé à un cancer provoqué par l’amiante. 160 victimes Françaises suivaient ce procés de Turin dont des familles de victimes de l’usine d’amiante de Canari, puisqu’elle était exploité par une filiale de la société Eternit. L’andeva, l’association nationale des victimes de l’amiante se félicite de cette décision. Elle rappelle qu’en France l’instruction des plaintes pénales déposées il y a 16 ans, n’avance pas. Et que la mise en examen de dirigeants d’ETERNIT en France a été récemment annulée par la cour d’appel de PARIS.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU