Produit CORSU E RIBELLU

X

Relaxe générale. C’est ce qu’avaient plaidé les avocats de la défense. Et que la 16e chambre correctionnelle du tribunal de Paris vient de leur accorder. Devant les juges, trois jeunes hommes Olivier Peretti, Patrick Tesi et Marc-Antoine Colleoni.

Tous trois sont prévenus d’association de malfaiteurs en vue de commettre des actes terroristes. Les enquêteurs de la sous division antiterroriste de la police judiciaire ont découvert les ADN de deux d’entre eux sur des cagoules et des gants. Des vêtements qui se trouvaient dans un véhicule volé de La Poste dont la police soupçonne qu’il a servi à commettre des attentats.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU