Produits RIBELLI
X

Marc Antoine Colleoni, Olivier Peretti et Patrick Tesi seront en procès sur paris au mois de février 2012

 

Le semaine dernière Corsica Libera avait réagit avant l’ouverture du procès : 

Le 3 février s’ouvre le procès d’ Olivier Peretti, Patrick Tesi et Marc Antoine Colleoni devant le tribunal d’instance de ParisCorsica Libera apporte son soutien total à ces trois patriotes que leurs convictions politiques ont amenés devant cette cour spéciale alors même que l’on assiste à une recrudescence des désordres qui s’installent de façon durable dans notre pays –spéculation foncière, drogue, luttes d’intérêts de type mafieux-et l’entraine dans une crise sans précédent .En conséquence, il est de la responsabilité de l’Etat de reconsidérer sa stratégie en Corse : les persécutions policières, les lourdes condamnations à l’encontre de militants politiques ne constituent en aucun cas la solution. Au contraire, il lui faut prendre en compte les grands débats initiés par le Mouvement National qui sont aujourd’hui repris par l’ensemble de la classe politique corse. C’est l’occasion pour nous de réaffirmer que la situation de la Corse appelle une solution qui ne peut être que politique.

Procès 2.3.9 et 10 février 2012

Commission Anti Répressive de Corsica Libera

Voici le compte rendu de la première journée :

Le procès qui s’est ouvert cet après midi à la 16eme chambre correctionnelle de Paris est un procès éminemment politique. Parents et amis sont venus nombreux pour soutenir nos trois patriotes en procès. Véronique Sciaretti élue Territoriale  de Corsica Libera et Dumè Tafani le président de Sulidarità ont également fait le déplacement de corse. Dès l’ouverture des débats le Président du tribunal a mis en place sa stratégie : il se comporte en Procureur et pratique la politique de l’amalgame.

Évoquant à l’infini des affaires pour lesquelles nos frères de lutte ne sont pas poursuivis, il évite ainsi d’évoquer les minces faits pour lesquels ils sont poursuivis. Marc Antoine, Olivier et Patrick, aidés par leurs avocats n’ont eu de cesse de recentrer les débats face à un Président au parti-pris évident. Le Procureur n’est que peu intervenu se contentant, en général, du rituel : « je n’ai rien à rajouter Mr le président ».

Gageons que les 3 autres demi-journées d’audiences seront l’occasion de démontrer, s’il en était encore nécessaire, que nous sommes loin d’un procès de pur droit mais bien dans un procès politique où la cour oriente les débats vers des solutions répressives.

Corsica Infurmazione / Associu Sulidarità

Scelta Para sur son compte facebook avait apporté son soutien aux trois patriotes en procès.

Voici l’article de presse trouvé sur internet qui traitait de ce sujet : 

Trois patriotes Corses comparaissaient jeudi après-midi devant le tribunal correctionnel de Paris pour leur appartenance présumée au groupe armé indépendantiste FLNC-UC. Patrick Tesi, Olivier Peretti et Marc-Antoine Colleoni sont poursuivis notamment pour appartenance à une association de malfaiteurs à visée terroriste. Ils comparaissent tous détenus. Début 2007, leurs empreintes ADN avaient été découvertes sur des gants et des cagoules retrouvées dans une Renault Kangoo volée. Olivier Peretti a déjà été condamné par le passé pour association de malfaiteurs à visée terroriste, tandis que Patrick Tesi et Marc-Antoine Colleoni ont été renvoyés aux assises dans un dossier criminel concernant plusieurs attentats commis en Corse. Cette affaire sera jugée à Paris au mois de juin. Le procès devant la 16e chambre du tribunal correctionnel doit s’achever le 10 février.

 

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produits Ribellu