Breaking News

#Corse – Furiani 92 : « D’une manière ou d’une autre, le 5 mai sera à jamais une journée du souvenir »

Le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët, a fait référence au devoir de mémoire et a annoncé la création d’un comité de suivi des commémorations de la tragédie de Furiani. Il avait promis, courant novembre, qu’il se déplacerait à Bastia, dans les meilleurs délais. Et il a tenu promesse. Une visite du président de la Fédération Française de Football Noël Le Graët (organisée par la Ligue corse) qui avait donc été précédée par l’annonce, vendredi, de la déprogrammation de cette 36e journée de L1 qui « posait problème ». * Une antépénultième étape du championnat en cours qui, comme on le sait, devait en effet se disputer le 5 mai, soit 20 ans jour pour jour après la tragédie de Furiani. Une concomitance avec les cérémonies prévues dans le cadre de ce triste anniversaire, contre laquelle s’étaient élevés beaucoup de Corses, après qu’un collectif de victimes de cette tragédie eut, à travers une pétition mise en ligne, agité l’étendard de la contestation. Grâce lui soit rendue d’avoir su le faire avec beaucoup d’intelligence. Sous la houlette de Lauda et Josepha Giudicelli, ce collectif n’a ainsi eu de cesse que de convaincre sereinement de la légitimité de sa démarche, d’agir dans le calme pour avoir plus de chances d’être entendu et surtout écouté. À l’épreuve de force, il a ainsi préféré une méthode persuasive qui a ainsi porté ses fruits.

Source et suite de l’article de Corse Matin

 

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: