Produits RIBELLI
X

(Unità Naziunale – 14 février 2018 – 18h00) Il a été acté un poste d’Aide-Soignant supplémentaire dans le service de Cardiologie dans l’attente de la finalisation et de la mise en oeuvre des maquettes organisationnelles à l’entrée dans le nouvel hôpital.

Parallèlement, la charge en soins sera évaluée et un nouveau point d’étape sera fait au plus tard dans six mois.

Le STC sera toujours là pour le bien être des patients, pour la qualité des soins et pour la prise en compte de la réalité que vit le personnel de soins.

(Alta Frequenza) (Corse Matin)


(Unità Naziunale – 13 février 2018 – 18h00)  15ème jour de grève pour la cardiologie !

Les directions :
– générale
– financière
– achat
– plan et travaux
sont toujours bloquées !

Aujourd’hui, bloquage du DRH afin de trouver des solutions…


(Unità Naziunale – 7 février 2018 – 16h00)  9eme jour de grève pour la cardiologie ! Les directions : – générale – financière – achat – plan et travaux sont toujours bloquées ! De plus en plus de services soutiennent les grévistes.

(Unità Naziunale – 5 février 2018 – 13h00) La  Direction de l’hôpital est bloquée depuis ce matin. Le conflit pour le manque d’aide soignants en cardiologie se durcit.

(Michaël Andreani – Alta Frequenza) – Cela fait près d’une semaine que les salariés STC du service cardiologie de l’hôpital d’Ajaccio sont en grève. Rappelons que le syndicat demande le recrutement d’une aide-soignante face à l’épuisement professionnel qui guette le personnel. En dépit de différentes réunions, notamment vendredi dernier avec la direction de l’hôpital, sous l’égide de l’Agence Régionale de Santé, rien de nouveau sous le soleil pour les militants STC qui sont toujours dans l’attente d’une réponse de l’ARS. En attendant, le conflit s’est durci ce lundi matin avec le blocage des locaux de la direction du centre hospitalier.

Ecoutez Brigitte Martelli, déléguée syndicale STC sur Alta Frequenza



(Unità Naziunale – 29 janvier 2018 – 11h00) Le STC de l’Hôpital d’Ajaccio sera en grève demain à partir de 8h00. Il y aura un rassemblement devant les locaux de l’administration.

Ils réclament le recrutement d’une aide-soignante, afin de prévenir l’épuisement professionnel dont sont victimes les employés.  Le STC se positionne également pour le bien être des patients. Le syndicat dénonce aujourd’hui une pseudo proposition de la direction « au mieux déconnectée de la réalité, au pire du mépris ».

« On sait très bien qu’en cardiologie c’est un gros service puisque l’on draine toute la Corse du Sud avec des pathologies qui sont lourdes et des urgences », « Pour les aides-soignantes, c’est une charge de travail importante que l’on ne néglige pas parce que justement notre souci c’est le patient et la qualité de soin que l’on va amener. » explique Françoise Cinarca, secrétaire général STC Santé.


Voici l’explication qui a été distribuée en tract le 26 janvier :

A bout de souffle !!!! Le service de cardiologie en grève.

Les agents du service cardiologie sont en grève pour faire entendre raison à la direction de notre établissement !

Nous réclamons aujourd’hui pour la cardiologie un poste d’aide-soignante qui permettra de continuer à assurer la qualité des soins.

L’épuisement professionnel n’est plus acceptable !

Malgré des réunions avec les directeurs de notre établissement où semble-t-il ils avaient compris et validé les motifs de nos demandes. La pseudo proposition faite le lundi 22 janvier est au mieux déconnectée de la réalité que nous vivons sur le terrain, au pire du mépris.

Face à ce mépris nous saurons nous faire entendre :

 pour le bien-être de nos patients
 pour la qualité des soins
 pour la prise en compte de la réalité que vivent les personnels de soins

La cardiologie est en grève à partir du mardi 30 janvier à 8h et ce jusqu’à ce que la direction entende raison.

STC SPIDALE AIACCIU


Revue de Presse

(Alta Frequenza) (France 3 Corse)

Produits Ribellu