Produit CORSU E RIBELLU

X

ETXERAT. Susana Uribetxeberria, la compagne du prisonnier politique basque Xabier Ugarte Villar, incarcéré à Topas (Salamanca, 403 km), a eu un accident hier soir alors qu’elle revenait de la prison.

Après avoir réalisé la visite et repris le chemin du Pays Basque à 19h30, à 2 kilomètres de la prison de Topas, sa voiture a heurté un animal qui pourrait être un sanglier, l’empêchant de poursuivre son voyage. Elle n’a heureusement pas été blessée, et elle a pu rentrer chez elle en taxi, soit plus de 400 km.

Etxerat souligne que s’il s’agit du premier accident de l’année, le compteur mis en marche il y a 29 ans continue de tourner et d’allonger la liste noire des conséquences de la dispersion. Ces chiffres sont parlants, plus de 400 accidents, plus de 1000 personnes touchées. Nous dénonçons également avec force le fait que la compagne de Xabier Ugarte, comme ces centaines d’autres parents et amis de prisonniers déjà affectés, n’aurait pas dû se trouver sur les routes de Salamanca.

Un week-end après l’autre, des centaines de citoyens basques, parents et amis de prisonniers politiques basques, se voient obligés de faire ces déplacements lourds de conséquences pour exercer leur droit aux visites. Nous rappelons que ces voyages ont déjà coûté la vie de 16 d’entre nous.