Produit CORSU E RIBELLU

X

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – La première session 2012 de l’Assemblée de Corse, qualifiée d’extraordinaire, s’est finalement tenue sur une seule journée et s’est donc achevée tard hier soir (jeudi). Outre les questions orales et la prise de position musclée de Paul Giacobbi à propos des problèmes d’Air France, le gros dossier du jour était constitué par toute la problématique posée par l’agriculture en Corse. Il faut plutôt dire les dossier car l’assemblée avait à se prononcer sur l’élaboration d’un schéma d’accompagnent pastoral, sur la création d’un fond de garantie et d’un dispositif de prêts destiné aux jeunes agriculteurs, et encore plus ardu, sur la future politique agricole commune. Au-delà de la technicité de tels dossiers, accessibles uniquement aux initiés, nous nous sommes intéressés de savoir si tous ces plans, toutes ces mesures, sont réellement de nature  à mettre l’agriculture corse sur les rails du renouveau. Éléments de réponse avec Ange Santini, ancien président de l’Exécutif de Corse qui connaît bien entendu très bien toutes ces questions.
Écoutez le

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :