Breaking News

#Corse – La politique agricole de la CTC ne séduit pas les nationalistes

saluta e a paci per a Corsica. C’est avec les vœux de Dominique Bucchini que s’est ouvert, hier, la première session de l’assemblée de Corse de l’année 2012. « Notre collectivité restera le principal levier d’action en Corse. Vers elle convergent tellement d’attentes que son rôle ne sera pas des plus faciles. Il n’en restera pas moins déterminant, pour promouvoir un développement plus équilibré, pour remettre à l’honneur les valeurs et les solidarités qui cimentent notre vivre ensemble, et pour garantir les services publics qui, on a tendance à l’oublier, contribuent de façon significative à la richesse économique »,a déclaré le président de l’assemblée de Corse, en souhaitant « beaucoup de dossiers porteurs et de décisions fédérant au-dehors les énergies collectives »et« beaucoup de débats constructifs ».

Premier temps fort de l’année :

Le développement agricole et la manière de financer cette politique. Un débat sans heurts, dans un hémicycle clairsemé, qui aura duré quatre heures.

« Des initiatives innovantes »

Le président de l’Odarc, Jean-Louis Luciani, a présenté trois dossiers techniques qui s’imbriquent et se complètent. L’élu de la majorité a détaillé successivement les dispositifs de financement pour les jeunes agriculteurs ; la future politique agricole commune et le schéma de développement pastoral.

Source et suite de l’article

 

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: