Produit CORSU E RIBELLU

X

Même si les interpellations politiques se font moins fréquentes depuis mars 2010, il n’en reste pas moins que la répression s’acharne sur nos militants et nos prisonniers politiques, une répression dont on parle peu puisqu’elle se passe « intra muros » et que ni la justice ni la police dans ce domaine ne s’empressent pas de communiquer à la presse ce qu’ils font à nos patriotes derrière les murs de leurs prisons. Ne parlons pas des humanistes qui oublient jusqu’à l’existence des prisonniers politiques, sorte de pestiférés dont il ne faut pas (trop) parler. Ce ne sont que des « michants terroristes »‘. 

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU