X
(Unità Naziunale publié le 28 septembre 2018) Il est de notre devoir d’informer la population et les élus de toutes les Communes et Collectivités de la Haute Corse, que le fonctionnement du sis 2b est depuis trop longtemps sur une mauvaise pente. Des années de gestion partisanes et carriéristes ont mis à mal le service incendie et de secours de la Haute Corse. Le conseil départemental devait constamment en fin d’exercice prévoir des contributions financières supplémentaires pour boucler le budget. Récemment, les nouveaux élus de la Collectivité De Corse ont du, eux aussi, attribuer une subvention exceptionnelle de 9 millions d’euros qui s’étalera sur 3 ans et sera affectée au budget investissement du SIS. Elle servira surtout à remettre à flot un parc automobile à bout de souffle, rétablir les stocks exsangues en matériels et pallier le défaut de rénovation et d’entretien des casernes. Cette subvention hors norme est une véritable bouée de sauvetage qui a permis d’éviter le pire avec l’effondrement des moyens d’action des personnels ; elle a aussi le mérite de démontrer l’échec des responsables dans ce domaine. Si, en investissement, le sis 2b entrevoit une sortie de crise, pour autant nous remarquons que depuis trop longtemps des problématiques identiques affectent le budget de fonctionnement du SIS 2b, qui est passé de 24 millions en 2008 à 34 millions en 2018 et inversement durant la même période on constate un affaiblissement de l’action rendue sur le terrain par les sapeurs-pompiers. A ce bilan, il est nécessaire d’ajouter l’augmentation des difficultés organisationnelles et structurelles ainsi qu’une gestion de l’humain se dégradant. De nombreux agents ont la certitude que l’on a compensé les gabegies financières par une gestion au rabais de la base. Ils se sentent trahis… Ils refusent de servir plus longtemps de variable d’ajustement financière, avec comme conséquence une réduction importante des dispositifs d’intervention. Nous affirmons qu’il convient d’agir dès à présent pour arrêter cette baisse progressive des effectifs opérationnels, car elle entraîne de facto des inégalités de distribution des secours entre le rural et l’urbain et indirectement, elle handicape la revitalisation de l’intérieur par la non sécurisation des zones isolées. On assiste au déclin progressif des personnels affectés aux interventions L’équipe de direction continue d’affaiblir les dispositifs pompiers présents au quotidien sur le terrain, alors même que depuis des années, des réorganisations structurelles inflationnistes et inadaptées ont contribué à déséquilibrer notre budget. Nous nous référons à l’analyse

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet