Produit CORSU E RIBELLU

X

(Maria Lanfranchi – Alta Frequenza) – Après le drame du Costa Concordia, et au-delà de la catastrophe humaine, un nouveau risque se profile, celui d’un accident écologique. A ce propos, Pierre Ghionga, le président de l’Office de l’Environnement de la Corse, a adressé mardi dernier une lettre ouverte au préfet maritime de la Méditerranée. Pierre Ghionga demande ainsi au représentant de l’État de bien vouloir le tenir informé d’un éventuel risque accru de pollution afin d’anticiper et de trouver les solutions adéquates.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU