Breaking News

Corse – « Giacobbi à l’abordage » par Vincent Carlotti

Paul GIACOBBI est un homme extraordinaire: il se lance aujourd’hui à l’abordage de la SNCM, ou plutôt des pirates qui, selon lui, on commis à l’égard de l’ex compagnie nationale un “braquage” comme il le déclarait en 2006 sur son blog.

Il a, sur le fond, entièrement raison, car les conditions dans lesquelles la SNCM a été privatisée sont largement scandaleuses. J’étais moi même à l’époque directeur général de la SITEC société d’économie mixte dont la SNCM détient 35% du capital, et j’avais vécu très mal, comme l’ensemble des salariés de la compagnie et de ses filiales cet épisode particulièrement calamiteux de l’histoire de la société.

Mais pourquoi donc avoir attendu si longtemps pour demander une commission d’enquête parlementaire ? car enfin, la privatisation a été lancée le 19 septembre 2005 et devenue définitive après le vote favorable du Conseil d’administration et des salariés le 3 mai 2006, c’est à dire il y a exactement 5 ans…

Et surtout quel est l’objectif poursuivi par le président de l’exécutif. Démontrer que Monsieur BUTLER, ami du premier ministre  de l’époque Dominique VILLEPIN a fait une bonne affaire ? Tout le monde le sait.

Obtenir que des poursuites soient engagées afin que ceux qui auraient bénéficié ainsi de plus-values exorbitantes soient punis ? L’affaire TAPIE a démontré que dans ce genre d’affaire ç’est loin d’être évident.

Je ne vois en tout cas rien dans cette prise de position aussi soudaine que spectaculaire , qui puisse concourir, peu ou prou, à ce qui devrait être à mon sens le seul objectif de l’exécutif dans ce domaine: travailler à remettre sur pied le dispositif de continuité territoriale qui a totalement dévié de son objectif premier, le lutte contre la vie chère à laquelle sont confrontés les insulaires et que les sommes énormes injectées dans le dispositif n’ont pas réglé.

A moins que ce “coup de gueule” ne soit destiné à constituer une diversion face aux difficultés auxquelles est confrontée la coalition qui détient aujourd’hui le pouvoir à la CTC ? Mais seuls les mauvais esprits pourraient, n’est ce pas, avancer cet argument…

Source de l’article : Ma part de Vérité

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: