Produit CORSU E RIBELLU

X

Pendant des années on a considéré que l’enveloppe de la continuité territoriale pouvait, un peu comme le tonneau des danaïdes être vidée sans trop de soucis car alimentée sans fin par l’Etat. La crise est là pour rappeler les uns et aux autres aux dures réalités et nul doute que dans quelques mois celui ci sera amené sinon à réduire du moins à geler la dite enveloppe.

Cela tombe au plus mal, car pendant ce temps les dossiers épineux s’empilent sur le bureau du président de l’office des transports:

  • Les chemins de fer corses sont entrés de plain pied dans le giron de la CTC avec la création de la société d’économie mixte, sans qu’aucune disposition n’ait été envisagée pour réduire le déficit colossal de cette institution, dont la CTC doit assumer l’essentiel.

    .

    This content is restricted to site members.

    Contenu réservé aux membres

    Produit CORSU E RIBELLU