Produit CORSU E RIBELLU

X

Selon le quotidien Corse matin Paul GIACOBBI persiste dans son intention  poser la question institutionnelle à travers les dossiers débattus par l’assemblée de Corse: statut de résident, transfert fiscal des droits de succession,  cooficialité des langues corse et française et se dit décidé à demander une révision de la constitution au cas ou le Conseil d’Etat concluerait à l’inconstitutionnalité de ces demandes.

Je suis pour ma part convaincu qu’il est indispensable de poser la question des institutions dont dispose aujourd’hui la Corse. D’abord parce que les réformes engagées à ce jour ont pour moi comme un gout d’inachevé, car accordées à chaque fois au prix de compromis avec les forces conservatrices qui en ont largement emoussé l’efficacité.

J’en suis aujourd’hui d’autant plus convaincu que la crise qui a commencé à frapper durement notre île nécessite que l’on procède à de profondes réformes pour éviter le pire, à commencer par la simplification du mille feuille administratif et politique qui, outre qu’il coûte très cher, empêche la prise de décision efficace indispensable en période de crise.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU