Produit CORSU E RIBELLU

X

Le chanteur-auteur du groupe de polyphonie corse I Muvrini, Jean-François Bernardini, a été relaxé de la plupart des accusations de plagiat portées par une de ses proches qui a toutefois obtenu sa condamnation pour contrefaçon « limitée » d’un texte, a-t-on appris aujourd’hui de source judiciaire.

Après avoir été associée, dans les années 90, au travail de création du leader de I Muvrini, Marie-Paule Pereney a vu ses relations avec Jean-François Bernardini se dégrader à partir de 2006, puis se rompre, comme l’expose le jugement rendu jeudi par le tribunal de grand instance de Paris dont l’AFP a eu copie.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU