Produit CORSU E RIBELLU

X

La septième réunion de la commission ad hoc de l’assemblée de Corse se penchera sur la fameuse motion de François Tatti, proposant de condamner la renvendication du mouvement clandestin

L‘acte de justice » du FLNC sera-t-il condamné par la classe politique ? La question est sur toutes les lèvres depuis que la commission chargée de la réflexion sur la violence a décidé de s’emparer du problème, à travers la « motion Tatti ». Condamnation, explication, justification, dégagement… L’heure pourrait être au grand déballage à huis clos lors de la prochaine réunion de la commission ad hoc, prévue demain, de 9 heures à 18 heures au musée de Corte.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU