X
Selon toute vraisemblance, le procès qui s’ouvrira le lundi 2 mai devant la cour d’assises spécialement composée de Paris sera le dernier de l’affaire Erignac. Plus de treize années après l’assassinat du préfet de Corse dans la rue Colonel-Colonna-d’Ornano à Ajaccio, sa veuve Dominique et ses deux enfants Christophine et Charles-Antoine ont sans doute la sensation que l’on arrive au terme d’un très long marathon judiciaire. Depuis l’interpellation du commando en mai 1999, les aveux en garde à vue, la désignation d’Yvan Colonna, sa fuite, les rétractations dans le courant de l’année 2000 puis l’interpellation du berger de Cargèse en juillet 2003, en plein procès du commando, les audiences se sont multipliées. Et les lignes ont bougé au plan judiciaire. Jean Castela et Vincent Andriuzzi, condamnés en première instance à des peines de 30 années de réclusion criminelle ont été acquittés en appel. La cour de cassation – sans présumer du fond du dossier – a considéré que le procès d’Yvan Colonna en appel n’avait pas respecté les règles de l’équité. Source et suite de l’article :http://www.corsematin.com/article/corse/vers-la-fin-dun-marathon-judiciaire-pour-la-famille-du-prefet-assassine  

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet