X

A droite ? Mars 2010 : le premier tour des territoriales posent Femu a Corsica à la place de l’arbitre. Gilles Simeoni rencontre notamment l’UMP Stéphanie Grimaldi, qui lui propose un marché imaginé à l’Elysée, comme révélé à l’époque par 24 Ore : empêcher l’arrivée de Giaccobi au pouvoir en jouant un ticket commun. La même alliance pourrait-elle se faire aux législatives, dans la seconde circonscription de Haute Corse, pour une nouvelle alliance Tout sauf Giacobbi ?

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet