Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale Publié le 20 septembre 2018) Corsica Libera vient d’apprendre avec stupeur qu’une plainte a été déposée par une fonctionnaire corse dirigeant le rectorat de Corse, au service de l’état français, contre notre militant, membre du scagnu naziunale, syndicaliste agricole reconnu, président de la chambre régionale d’Agriculture.

Le motif serait que ce parent d’élève se serait introduit dans le lycée et y ait abordé le sujet du « Sò quì », acte de présence d’un jeune lycéen.

Après la plainte contre un autre membre de notre scagnu naziunale relayée par les collaborateurs habituels, après les inscriptions visant Lionel Mortini, Président del’ODARC, C’est Joseph Colombani qui est visé.

Iè, simu quì è ùn ci ne cacerete micca.

Lingua materna camperà. »

Corsica Libera
20 septembre 2018