Produit CORSU E RIBELLU

X
De l’art de cultiver son jardin, ou comment faire de ses « faiblesses » une force. Avec sa forte identité agricole affirmée et revendiquée, le territoire semble en décalage avec son temps. Dépassé le rural ? Longtemps, les agriculteurs ont pourtant fait tourner l’économie insulaire, dominée alors par l’élevage et l’agriculture. Mais aujourd’hui, l’île mise plus facilement sur les commerçants et l’industrie touristique. la part de l’agriculture se situe bien en deçà de la plupart des régions françaises : en 2003, elle ne représentait que 2,3 % du PIB corse, contre 3,5 % pour les régions françaises (hors Ile de France)… Avec une coloration touristique qui se fait de plus en plus pressante, difficile de résister, surtout si tous les atouts ne sont pas rassemblés pour aider à la pérennisation des exploitations sur le territoire : déficit hydraulique, manque d’équipements agricoles structurants et d’infrastructures essentielles. Source et suite de l’article : http://www.corsematin.com/article/corse/un-territoire-agricole-au-potentiel-a-cultiver

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU