Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale – 25 janvier 2018 – 12h45) « Le mouvement PUDEMU prend acte de l’appel à la mobilisation lancé par Gilles Simoni et Jean-Guy Talamoni suite à leur rencontre contre-productive avec les principaux représentants de l’État.

En dépit des avancées démocratiques qui redéfinissent considérablement les conditions du rapport de force entre la Corse et la capitale mais également sans tenir compte de la légitimité politique de la majorité territoriale actuelle pour mettre en oeuvre ce pour quoi elle a été élue en décembre dernier, jusqu’à présent les annonces du gouvernement français sont restées très en-deçà des enjeux et de l’aspiration des corses à l’émancipation de la Corse.

Paris doit en effet reconsidérer ses vieux réflexes jacobins dans le cadre d’une solution politique adaptée à la situation spécifique de la Corse. Le 6 février prochain, la visite d’Emmanuel Macron en Corse doit donc être l’occasion de saisir cette main tendue des élus de la Corse à la France afin de transformer définitivement le bras de fer avec l’Etat en poignée de main. C’est la pierre angulaire de la société émancipée, démocratique et apaisée que nous souhaitons commencer à construire en 2018, précisément 250 ans après l’annexion de la Corse par la France.

Avant cela, les corses doivent faire la démonstration de leur unité populaire dans la revendication d’une autonomie de plein droit et de plein exercice. »

PUDEMU