Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale – 25 janvier 2018 – 11h00)  Les nationalistes veulent une manifestation «populaire et pacifique», qui aura lieu «probablement le 3 février», trois jours avant la visite dans l’île d’Emmanuel Macron, pour protester contre les portes «fermées» du gouvernement, a annoncé ce mercredi le président de l’exécutif corse, Gilles Simeoni, dans un entretien à l’AFP.

Six semaines après sa large victoire aux élections territoriales, l’élu autonomiste a appelé le président de la République à s’engager lui-même pour un «dialogue» d’une «véritable dimension», prenant en compte les demandes politiques du camp nationaliste.

(…)

«La manifestation aura la forme d’une large mobilisation populaire, pacifique, responsable, déterminée qui est l’expression de tous les Corses qui choisiront de participer à cette manifestation, de leur volonté citoyenne, de leur attente de leur espoir aussi dans le présent et l’avenir de la Corse», selon M. Simeoni, qui a exclu qu’elle soit organisée le 6 février.

Lire la suite sur Libération.fr